15% sur votre entrée en cliquant ici.

Gearbest  promotion


06 juil

Et le simulateur quantique le plus puissant au monde est...

Publié le 6/07/2017

Quantum Learning Machine d’Atos. Il a été présenté ce mercredi par Thierry Breton, PDG du groupe.

Atos lance la première machine commercialisée au monde capable de simuler jusqu’à 40 bits quantiques. Baptisé « Atos Quantum Learning Machine » (Atos QLM), le simulateur est propulsé par un supercalculateur compact associé à un langage de programmation universel, aQasm (Atos Quantum Assembly Language).

Basé sur le supercalculateur de classe exascale Bull Sequana, il est disponible en 5 configurations de puissance (de 30 à 40 Qubits) pour couvrir les différents besoins. La machine, de la taille d’un simple serveur d’entreprise, favorise une mise en place sur site pour tous types de clients.

« Alors que la loi de Moore régissant l’industrie des microprocesseurs et structurant l’informatique depuis plus de 50 ans deviendra bientôt obsolète, l’ordinateur quantique - s’appuyant sur les principes de la mécanique quantique - devrait permettre de dépasser les limites physiques de l’informatique actuelle, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives notamment dans le calcul intensif. »

Sur aQasm (Atos Quantum Assembly Language)

aQasm peut être exécuté dès maintenant sur un simulateur quantique mais également sur les accélérateurs quantiques ou ordinateurs quantiques physiques dès que ceux-ci auront été développés. Il offre la capacité de programmer des portes quantiques (par analogie aux portes booléennes de l’informatique classique) et de les mélanger à d’autres portes quantiques existantes afin de livrer des extensions plus complètes. Enfin, il est capable d’assurer une interopérabilité dans la durée et une transition vers le quantique.

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?