12 avri

Mirai s’attaque maintenant aux bitcoins

Publié le 12/04/2017

Le botnet Mirai revient sur le devant de la scène, recyclé pour le minage de Bitcoin.

Mirai fait, une fois de plus, parler de lui. Ce botnet est apparu l’an dernier, notamment pour lancer des attaques par déni de service. On se souvient particulièrement de l’attaque de DynDNS qui avait perturbé des sites comme Twitter ou Paypal. Ce botnet se sert de la vulnérabilité des objets connectés. Mirai fait son retour dans une nouvelle variante, baptisée ELF Linux/Mirai, pour le moins originale. Cette fois-ci, toujours par le biais des objets connectés infectés, il embarque un composant servant à miner des Bitcoins. Le minage consiste à sécuriser des transactions, ce qui génère également des Bitcoins pour les mineurs.

Cette technique pose des questions aux chercheurs du laboratoire de sécurité d’IBM X-Force, car le minage requiert une grande puissance de calcul, ce que ne possède pas un périphérique IoT. L’hypothèse avancée par cette équipe est que plusieurs pirates auraient quelque part fusionné leurs botnet afin de créer un réseau suffisamment rentable.

Liens :

- Le site bitcoin.org
- L’analyse sur le site Security Intelligence

Partager cet article :

Vous souhaitez reproduire cet article ?